fermer la fenetre

Gym abdominale hypopressive : les erreurs à ne pas commettre 

Gym abdominale hypopressive : les erreurs à ne pas commettre 

Cette gym est basée sur la respiration, et vous demandera de multiples efforts. Mais, à la fin des séances, il est fort probable que vous vous sentiez relaxé(e). 

J’aime d’ailleurs cette sensation que l’on ressent après une séance. On est oxygéné et détendu.

Cependant, pour que ce soit effectivement le cas, il est essentiel de ne pas commettre certaines erreurs, sous peine de le regretter plus tard, que ce soit pour des raisons sanitaires, budgétaires ou autres.

Prenez soin de vous. Je vais vous y aider. Vous trouverez-ci dessous une liste non exhaustive de tout ce qu’il ne faut pas faire lorsque l’on se lance dans la pratique Gym abdominale hypopressive.

 

Accédez dès maintenant au Programme 66 Gymnastique abdominale hypopressive : Cliquez ici :

Gym abdominale hypopressive : Ne pas se renseigner, avoir trop de choses à faire et commencer à domicile seul

1) Ne pas se renseigner sur les différents professionnels capables de vous faire pratiquer la gymnastique hypopressive, c’est l’assurance presque certaine d’être réellement déçue.

De plus, cela risque fortement de vous démotiver. Si vous avez envie de découvrir cette « approche » de la gym pour vous « amuser », ce n’est pas un souci. En revanche, si vous voulez plutôt obtenir un ventre plat, par exemple, mieux vaut choisir ce que l’on appelle une « valeur sûre », avec de l’expérience.

Si c’est pour une rééducation du Périnée, un prolapsus ou un diastasis important, je vous conseille de consulter un Kinésithérapeute.

Si vous voulez muscler votre plancher pelvien, votre sangle abdominale, développer votre capacité respiratoire ou améliorer votre posture, alors ne cherchez plus, c’est le Programme 66 qu’il vous faut.

J’ai été formé à cette gymnastique et c’est maintenant un cours que je donne régulièrement à mon studio.

2) Vous avez désormais choisi celle ou celui avec lequel vous allez travailler, mais vous pensez avoir trop de choses à faire dans la vie (les courses, les rendez-vous administratifs etc), et vous vous trouvez alors en incapacité de réaliser vos séances régulièrement ?

Seconde erreur.

Si vous ne bossez pas de façon régulière, les résultats n’apparaîtront pas ou trop peu rapidement, et c’est un facteur potentiel de démotivation. 

3) Attention aussi à ne pas pratiquer chez vous seul(e) sans apprendre et maîtriser les principes fondamentaux.

En étant accompagné dans vos débuts, vous apprendrez les bons mouvements et ceux qu’il ne faut pas faire et/ou qui peuvent détériorer légèrement (ou considérablement) votre état de santé. 

Gym abdominale hypopressive : Ne pas suivre un programme spécialisé dans certains cas              

4)  Vous venez d’avoir un bébé ? Vous allez avoir un bébé ? Vous avez un indice de masse corporelle qui correspond à une situation de surpoids ? Si vous répondez positivement à l’une de ces trois questions, le troisièm