fermer la fenetre

DÉCOUVREZ COMMENT OBTENIR UN CORPS MINCE ET TONIQUE QUAND ON A PEU DE TEMPS DEVANT SOI

Peut-on écouter de la musique lors du yoga dynamique ? (musique et yoga)

Peut-on écouter de la musique lors du yoga dynamique ? Lorsque vous pratiquez un sport, il est souvent plus prudent de ne pas se couper de la réalité, en utilisant différents outils.

Certains cyclistes, par exemple, apprécient faire du sport tout en écoutant leur musique. Or, cela peut être dangereux.

Lorsque vous faites du yoga, c’est pareil. En effet, vous vous coupez de la réalité, et du monde. Cette attitude peut vous amener à commettre certaines erreurs. Pourtant, parfois, associer musique et activité sportive comporte de multiples avantages. Si vous souhaitez réellement écouter de la musique pendant votre yoga dynamique quotidien, voici dix conseils ! 

Bonjour, c’est Fabien du Programme 66 Pilates et Yoga.

Le yoga que je pratique et que j’enseigne est un yoga dynamique, vivant, destiné à éveiller la force vitale qui est en vous.

Je vous invite à découvrir le Programme 66 Yoga. Un programme en vidéo pour pratiquer facilement le Yoga chez soi.

Vous pouvez tester la première séance de ce programme. Vous avez le lien ci-dessous.

Oui, je veux tester la première séance du Programme 66 « Yoga ». Cliquez Ici.

musique et yoga

musique et yoga

 

Peut-on écouter de la musique lors du yoga dynamique ? : Amitié, respect, son et silence 

1) Tout d’abord, lorsque vous voulez combiner sport et musique, évitez de le faire en présence d’un(e) ami(e) aussi tolérant soit-il. Ce n’est pas uniquement parce que ce comportement constituerait un manque flagrant de respect à son égard, mais s’il se met en danger à cause d’une mauvaise position vous pourriez ne pas l’entendre, et/ou comprendre le problème beaucoup trop tard.

Or, comprendre un souci quand il est trop tard, ce n’est pas très utile, surtout lorsqu’il s’agit d’un souci d’ordre physique. De plus, même si votre ami(e) est d’une grande gentillesse, mieux vaut éviter d’écouter de la musique lors de sa présence. Pour autant, ne lui faites pas l’outrage de le congédier, attendez simplement son départ pour continuer sans lui ! 

2) Vous avez décidé d’aller dans une salle spécialisée ?

Par respect pour votre formateur et pour les autres élèves qui vous entourent, n’écoutez aucune musique, c’est bien mieux pour tout le monde.

Si vous faites partie des irréductibles rebelles, vous pouvez toujours passer outre ces conseils mais il vous faudra faire preuve d’une très grande discrétion et décupler votre attention. En clair, même pour vous, écouter de la musique dans un cours de yoga dynamique dispensé par un formateur n’a que trop peu d’intérêt. Si vous voulez faire du yoga tout en ayant le loisir d’écouter vos chansons favorites, c’est seulement à la maison ! 

3) Si votre logement vous permet de profiter d’une certaine liberté, essayez de varier vos exercices : mettez parfois du son, mais pas constamment. Vous le ferez probablement de  vous-même.

Que ce soit la musique ou la télévision, si on aime tous regarder ça, on a souvent tendance à ressentir un soulagement d’une considérable intensité lorsque les appareils viennent d’être éteints. Cette soudaine absence de son donne une nouvelle sensation de tranquillité. Il existe aussi un proverbe qui s’applique à tout et qui est tout aussi pertinent ici… Trop de musique, tue la musique ! A force d’en écouter vous prenez le risque de ressentir une petite lassitude.  

 

musique-yoga

musique-yoga

 

Peut-on écouter de la musique lors du yoga dynamique ? : Yoga, oreillettes, voisinage 

4) Quatrième conseil : les écouteurs, et surtout les intra-auriculaires (ceux qui rentrent très bien dans les oreilles au point de nous isoler des sons alentours) sont excellents lorsqu’il s’agit de ressentir pleinement la musique.

Mais si vous voulez que votre yoga dynamique soit efficace, pensez à privilégier les enceintes ou prenez un smartphone (ou un MP3) qui vous offre une bonne qualité de son, y compris en mode haut-parleurs ! Vous perdrez beaucoup en immersion mais vous gagnerez tellement en concentration sur vos exercices que cet investissement en vaut vraiment la peine ! 

5) Vous avez des voisins ? Nous en sommes presque certains. Néanmoins, quelle que soit votre réponse, il vous est vivement recommandé de limiter le volume. Vos exercices seront bien mieux effectués si vous suivez ce conseil. En effet, un son aux décibels trop élevés peut vous déconcentrer de manière assez drastique.

De plus, souvent, sur les appareils modernes, un maximum est défini, et avant même ce maximum, certains smartphones et autres appareils MP3 vous préviennent que le volume commence à être élevé et vous conseillent donc de ne pas l’augmenter davantage. Suivez leur recommandations pour un yoga dynamique sans erreurs !

 

 

Peut-on écouter de la musique lors du yoga dynamique ? : Savoir s’adapter 

6) Faire du yoga dynamique, c’est adopter un certain nombre de postures différentes tout au cours de la séance. Il peut être très tentant de mettre toutes vos musiques préférées, et c’est compréhensible, mais faites attention à sélectionner vos chansons douces pour des exercices un peu lents, et des musiques qui bougent un peu plus pour des exercices qui demandent une certaine rapidité.

Peut-on écouter de la musique lors du yoga dynamique ? : Musiques sans paroles et rythmes adéquats 

7) Si vous en avez la possibilité, et/ou le courage, et/ou la motivation, vous pouvez également choisir des chansons où les paroles sont absentes. Ce sera probablement difficile, mais cette astuce vaut le coup d’être essayée ! En effet, votre concentration sera alors au maximum de vos capacités et c’est aussi l’occasion de découvrir ou de redécouvrir les classiques (Mozart, Bach..). 

8) Le problème des musiques, qu’elles soient sans paroles ou non, c’est qu’elles ont un certain rythme, et celui-ci peut être différent des exercices que vous pratiquez.

Pour réussir à réaliser certaines postures qui peuvent vous demander de la souplesse,  il vous faudra respirer, et si le rythme de la musique diffère avec celui de votre respiration, l’exercice sera, au mieux, bâclé, ou, au pire, à refaire…Dans la mesure du possible, essayez de choisir une musique qui « colle » avec les exercices demandés par le  yoga !  

Musique et yoga : Variez les plaisirs ! 

9) Vous pouvez suivre les huit conseils ci-dessus, si vous ne variez pas vos musiques, vous allez vous lasser, à la fois du yoga et de votre musique, que cette dernière soit avec ou sans parole.

Préparez une liste avec le plus grand nombre de musiques possibles dans votre appareil dédié à l’écoute de musique et essayez de ne pas écouter constamment la même. Si besoin, essayez d’en découvrir des nouvelles !

Multipliez les genres de vos chansons : variété française, rock’n’roll, pop, techno, reggae doux ou plus rapide, peu importe. Si vous variez vos musiques préférées pendant votre yoga dynamique mais qu’elles se situent toujours dans la même thématique, vous allez à la fois vous écœurer de vos playlist mais aussi de votre activité sportive du moment…  

Vous l’aurez compris, faire du yoga et écouter de la musique peuvent être associés. Cependant, il vaut mieux suivre les conseils énoncés ci-dessus, pour des raisons de sécurité, pour éviter la lassitude, et pour des motifs de santé ! 

Oui, je veux tester la première séance du Programme 66 « Yoga ».

Laissez un commentaire

Mentions légales
%d blogueurs aiment cette page :